En attendant Godzilla 🩖

Ces années 20 sont décidément au-dessus de tous les scénarios catastrophe. AprÚs le virus, le blocage du Canal de Suez souligne la fragilité de notre monde en mouvement. Newsletter #146

15marches est une agence de conseil en innovation. Explorez nos missions et rĂ©fĂ©rences ici : 15marches.

Si vous dĂ©couvrez cette lettre aujourd'hui, abonnez-vous pour ne pas manquer les prochaines. 

Vous pouvez aussi la partager par mail pour aider d’autres personnes Ă  la dĂ©couvrir.

💌 Vous et moi

On se frotte les yeux. Tout continue Ă  se passer comme si un singe fripon s’amusait Ă  appuyer lĂ  oĂč ça fait le plus mal dans notre sociĂ©tĂ© moderne, histoire de rigoler un peu.

De matchs de foot en mĂ©ga concerts, de city breaks en couloirs de mĂ©tro, la terre Ă©tait devenue une immense fourmiliĂšre d’humains en mouvement. Jusqu’à ce qu’un minuscule virus bloque le manĂšge et nous cloĂźtre chez nous.

Mais depuis la semaine derniĂšre, le singe a choisi l’autre versant de notre hyper-mobilitĂ© : le transport de marchandises. Vous connaissez la formule : “si c’est arrivĂ© jusqu’à vous, c’est qu’un porte-container de 400 mĂštres de long l’a transportĂ©â€. L’écran sur lequel vous lisez cette lettre a sĂ»rement empruntĂ© lui aussi le Canal de Suez. Jusqu’à ce que le capitaine d’un autre porte-container rate son crĂ©neau et bloque un passage empruntĂ© par 20 000 navires chaque annĂ©e.

Et le pire, c’est que comme pour le virus, personne ne semble avoir prĂ©vu ni cette Ă©ventualitĂ©, ni les moyens d’en sortir.

“Tout le monde est contre Godzilla jusqu’à ce qu’un bateau de 200 000 tonnes ne puisse plus ĂȘtre dĂ©placĂ©â€.

Faisons contre mauvaise fortune bon coeur : votre prochain smartphone fera peut-ĂȘtre un lĂ©ger dĂ©tour par le Cap de Bonne EspĂ©rance et nous, nous en profiterons pour vous parler de notre passion secrĂšte : le container maritime.

En bonus vous trouverez quelques pépites cartographiques, fouloscopiques et technologiques, ainsi que la voiture la plus stupide du monde.

Bon voyage.

[mise Ă  jour : Le trafic reprend sur le canal de Suez. Godzilla a pris la forme d’une marĂ©e suffisamment puissante pour remettre le bateau Ă  flot 🌊 CommuniquĂ©].

🎯 Cette semaine

L’épisode du blocage du Canal de Suez laissera sans doute des traces.

Les gestionnaires d’infrastructures le savent bien : la force d’un rĂ©seau est Ă©gale Ă  celle de son maillon le plus faible. Comme aprĂšs l’incendie des centres d’OVH, le bug de l’Ever Given nous rappelle que le monde se divise en deux catĂ©gories : ceux qui ont un plan de reprise d’activitĂ©, et ceux qui creusent. Les images de la petite pelleteuse s’affairant Ă  dĂ©gager l’immense bateau GCUM ont Ă©tĂ© dĂ©tournĂ©es 1000 fois. Mais comment ne pas voir derriĂšre l’humour une forme de rĂ©signation face Ă  la fragilitĂ© dĂ©sormais criante de notre Ă©conomie ?

Bien entendu, certains ont Ă©tĂ© prompts Ă  voir dans cet incident une Ă©niĂšme raison de condamner la mondialisation. Les Ă©vĂšnements imprĂ©visibles sont comme les taches de Rorschach : chacun y voit ce qu’il veut, et ce qu’il en voit nous en apprend plus sur lui-mĂȘme que sur la tache.

Image trouvĂ©e quelque part sur internet parmi les milliers de mĂȘmes sur l’Ever Given

Pour ce qui est de la taille des navires, le paradoxe est que les canaux - Panama et Suez - ont plutĂŽt contribuĂ© Ă  limiter la taille des bateaux qu’à l’agrandir. Certains vraquiers et pĂ©troliers sont encore plus gros que notre porte-container mais doivent circuler sur des routes n’empruntant pas ces goulets d’étranglement. Ce sont les Capsize, navires qui dĂ©passent les 70 mĂštres
 de large requis pour les Panamax et Suezmax.

Par ailleurs, une Ă©ventuelle relocalisation d’activitĂ©s industrielles ne nous rendra pas pour autant indĂ©pendant du transport de produits pĂ©troliers, dont une partie significative provient des champs pĂ©trolifĂšres et gaziers du Golfe Persique via
le Canal de Suez.

Alors, que faire ?

Une autre piste refait surface : celle de l’ouverture de nouvelles routes maritimes, par le Nord. Ironie de l’histoire (je vous ai dit que le singe Ă©tait farceur), cette nouvelle route est rendue possible par la fonte des glaces, elle-mĂȘme due au rĂ©chauffement climatique, lui-mĂȘme dĂ» aux activitĂ©s humaines,... MĂȘme si la plupart des grandes entreprises et transporteurs maritimes ont jurĂ© la main sur le cƓur qu’ils n’emprunteraient pas ce nouveau passage, nul doute que leurs assureurs risquent de leur demander oĂč est leur plan de reprise d’activitĂ© au cas oĂč une autre mĂ©saventure – au hasard, malveillante – bloque Suez ou Panama.

As the Arctic Melts, the Northern Sea Route Opens for Business


Pour aller plus loin, vous pouvez lire ou relire notre article sur l’extraordinaire livre The Box de Marc Levinson. Le container, une simple boĂźte de mĂ©tal de 20 ou 40 pieds, est en rĂ©alitĂ© en tant que systĂšme l’une des plus grandes innovations du siĂšcle dernier. On vous raconte tout ici : Out of the box, histoire d’une innovation de rupture

Sur le rĂŽle des Ă©nergies dans les activitĂ©s humaines, je vous conseille le trĂšs complet Energy and Civilization : a History de Vaclav Smil. Son interview ici : Vaclav Smil, le penseur de l’énergie: «les gens n’en ont rien Ă  faire du monde rĂ©el»

Sur l’histoire du pĂ©trole, l’incontournable Or Noir, la grande histoire du pĂ©trole de Matthieu Auzanneau, dont je vous ai dĂ©jĂ  parlĂ©.

Pour mes compatriotes bretons, un rappel utile sur notre dépendance au gaz et au charbon. Approvisionnement en électricité de la Bretagne

Et pour finir sur une note plus triviale, les impacts insoupçonnĂ©s des diffĂ©rents problĂšmes qui affectent la logistique maritime Fret maritime : la crise des containers fait planer le risque d’une pĂ©nurie de papier toilette

🧐 Et aussi

PlutÎt que de se demander comment éviter un par un tous les écueils qui nous attendent, pourquoi ne pas chercher à diminuer leur impact sur nos activités ? Cette approche qui prÎne la résilience plutÎt que la résistance est celle développée dans les deux mega-best sellers de Nassim Nicholas Taleb dont vous avez forcément entendu parlé : le Cygne Noir et Antifragile.

Le problĂšme comme nous l’avons vu plus haut est que l’anti-fragilitĂ© pour le commerce maritime consisterait Ă  ouvrir de nouvelles routes au Nord, ou des liaisons ferroviaires trans-continentales comme il en existe en AmĂ©rique du Nord ou en Inde. Si vous avez de meilleures idĂ©es, les commentaires sont ouverts.

Si le sujet de la rĂ©silience vous intĂ©resse (par exemple si vous avez perdu votre site internet suite au crash d’OVH), je vous recommande d’étudier le concept de chaos engineering : ce sont des mĂ©thodes qui simulent des incidents plus ou moins graves sur un systĂšme (chaos) pour Ă©valuer sa rĂ©silience. Le process a Ă©tĂ© dĂ©veloppĂ© notamment par Netflix pour son infrastructure informatique sous le doux nom de Chaos Monkey. Le singe du chaos, qui nous a inspirĂ© le petit personnage plus haut, est aussi le titre d’un livre sur lequel nous avons abondamment Ă©crit : Mais qui sont ces singes du chaos ?

Le paradoxe est que l’auteur se servait de cette analogie pour montrer comment les tech companies de la Silicon Valley allaient semer le chaos dans l’économie. Or, ce sont au contraire elles qui nous sauvent pour le moment du chaos liĂ© au virus, en nous permettant de continuer Ă  travailler, Ă©changer, communiquer, se distraire,
(bon ok, pour le papier toilettes, elles ne peuvent rien faire).

đŸ€© On a aimĂ©

Il n’y a pas de raison pour que le Canal de Suez ait tout le fun. Vous aussi placez l’Ever Given Ă  l’échelle dans des environnements qui vous sont chers, grĂące Ă  cet outil trĂšs simple Ever Given Ever Ywhere

Il a Ă©tĂ© l’un des premiers journalistes “tech” Ă  quitter son job pour aller sur ClubHouse, le nouveau rĂ©seau social entiĂšrement audio. Le succĂšs de son “Press Club” est impressionnant : 3,7 millions de followers. Les fondateurs de Facebook, Spotify, Slack, Substack
s’y prĂ©cipitent avec des Ă©changes franchement de haut niveau. PressClub with Josh Constine

Pourquoi se contenter de vulgaires cartes des pays que l’on a visitĂ©, alors que l’on peut construire ses propres cartes de pays
en Lego ! Avec les courbes de niveau s’il vous plaĂźt. Lego Map

Si vous avez lu la premiĂšre partie de la lettre, vous ferez certainement le parallĂšle entre le container de 20 pieds et les briques de Lego. MĂȘmes principes, mĂȘme succĂšs : simplicitĂ©, praticitĂ©, robustesse, facilitĂ© Ă  se combiner avec d’autres. D’ailleurs, savez-vous combien de combinaisons sont possibles avec seulement 6 briques de Lego ? Dites un chiffre
 Non non, c’est beaucoup plus : The Number of Ways You Can Put Together 6 LEGO Bricks Will Astound You

Pour finir, voici le concept de voiture le plus stupide du monde. Encore un effort et ils inventeront le porte-vélo. Forget Traffic Jams! The Audi Neo-Bauhaus Concept Carries A Bicycle

Le singe doit bien se marrer.

C’est fini pour cette semaine.

Avant de partir, n'oubliez pas de mettre un petit đŸ’™ si vous avez aimĂ© cette Ă©dition. Vous pouvez aussi partager cette lettre pour la faire dĂ©couvrir. Merci !

À la semaine prochaine.

Stéphane