Grande nouvelle !

Et si aujourd'hui je vous annonçais une grande nouvelle ? Newsletter #147

💌 Vous et moi

Une fois n’est pas coutume, je vais vous parler de l’activité qui se cache derrière cette newsletter : la vie de l’agence de conseil en innovation 15marches. Celle qui paie les factures et de temps en temps mon salaire.

Rassurez-vous, ce n’est pas pour vous vendre des prestations mais pour vous partager une grande nouvelle : Noémie Aubron rejoint 15marches en tant que directrice et associée. Et je suis l’associé le plus heureux du monde !

Ces deux nouvelles valent bien un petit développement qui je l’espère réchauffera votre printemps glacé et confiné.

Vous retrouverez le format classique de cette lettre dès la semaine prochaine (et bien plus dès aujourd'hui (si vous lisez jusqu’au bout).

🎙 Rejoignez Noémie et Stéphane jeudi 8 avril prochain 11h30 pour une présentation en direct de leur projet Je m’inscris

Surprise !!! (photo : Caroline Ablain)

🎯 Cette semaine

Certains choix vous plongent dans le doute et s’imposent dans la douleur. D’autres paraissent tellement évidents après coup qu’ils vous font regretter de ne pas les avoir faits plus tôt.

Après 8 ans (!) d’activité de conseil en solo pour plus de 120 clients, j’ai décidé de changer. Ne plus travailler seul. Partager mes joies, mes peines et mes délires. Tourner la page.

Mon quotidien n’était pas celui d’un ermite : la plupart des missions supposent de travailler avec un ou plusieurs autres prestataires et j’ai eu le plaisir de nouer des relations profondes avec certains qui se reconnaîtront. Je peux compter sur les doigts de la main les journées passées sans échanger avec au moins un de ces complices, sans parler des clients bien évidemment.

Mais il aura fallu que cette entreprise créée dans mon grenier (d’où son nom) et qui m’a fait voyager des dizaines de jours par an revienne dans mon grenier pour que je me rende à l’évidence : aider ses clients à comprendre les ruptures et les accompagner pour s’y adapter ne devait pas m’épargner de le faire pour moi-même. Je devais moi aussi faire évoluer l'agence, m’adapter et innover. Pourquoi maintenant ?

Premier constat : contraintes 👉🏻 opportunités

Si le confinement nous prive du plaisir essentiel de nous retrouver, de partager sourires, odeur de café et complicité, il ouvre aussi des perspectives inimaginables en terme de collaboration. J’ai toujours eu dans un coin de ma tête l’idée de m’associer ou de recruter. Mais chaque fois je butais sur le dilemme : à Paris (où sont l’essentiel de mes missions) ou à Rennes (où j’habite et j’avais mon bureau) ? Le COVID a transformé notre manière de travailler. J’ai pris 2 fois le TGV en 2020 au lieu de 2 fois par semaine auparavant. Comment faire de cette contrainte une opportunité ? En élargissant le champ des possibles. De quelques candidats potentiels, pas forcément intéressés ni libres au bon moment, ce champ est passé à des dizaines de possibilités de collaboration. Grisant !

Deuxième constat : tellement de choses à inventer

Je le redis. J’ai travaillé avec beaucoup de plaisir et j’ai énormément appris de mes “partenaires” : consultants spécialisés, experts, sociologues,...Mais je dois me rendre à l’évidence. Tant pour 15marches que pour ses clients, ces partenariats ne sont que des réponses éphémères à des besoins circonstanciés. Les défis qui attendent le métier de consultant nécessitent de mobiliser des ressources pérennes pour imaginer de nouveaux formats et de nouvelles démarches. La complexité des sujets - comment allier révolution numérique et la révolution écologique ? Comment positionner le conseil dans les entreprises modernes ?... - impose d’explorer de nouveaux domaines et intégrer de nouveaux savoir-faire. Exigeant.

Troisième constat : mes limites ont des bornes

Ma devise personnelle est “toujours au premier jour”. J’en suis (au moins) à ma troisième vie professionnelle, et j’adore toujours autant apprendre et me remettre en question. Je me suis découvert comme entrepreneur à 40 ans mais aussi loin que je regarde, j’ai toujours été entouré d’entrepreneurs à commencer par mon extraordinaire épouse qui a monté sa boîte à partir de rien dans une ville qu’elle ne connaissait pas. Or il est très difficile d’entreprendre seul. La pandémie m’a forcé à travailler différemment. Elle a aussi mis à rude épreuve ma capacité à gérer le stress. Je n’oublierai jamais ces premières semaines de confinement il y a un an quand j’ai vu vaciller tout ce que l’on avait construit. Au final, elle m’a aussi convaincu de mes limites personnelles. Résilient.


Pour ces bonnes raisons, j’ai décidé de changer. Avouons-le, l’idée de tout arrêter m’a effleuré. À quoi bon faire une année de plus ? Pour apporter quoi ?

Alors j’ai pris une feuille blanche, mon stylo bille préféré, et j’ai analysé la situation calmement. Les douleurs, les doutes, mais aussi le plaisir. Le kiff de réfléchir chaque jour, de littéralement “voir” les choses changer aux premières loges. Les dizaines de livres autour de moi, qui me permettent non pas de comprendre ce qui se passe, mais de savoir ce que je ne comprends pas, et me donnent envie de continuer à chercher. Les relations établies avec des personnes que j'admire. Cette période incroyable que nous vivons, où plus rien ne semble acquis et tout est possible. Comment ne pas apprécier une période pareille quand comme moi on passe ses journées à connecter les points, relier les idées et les personnes ? Comment ne plus faire partie de ce bouillonnement, à mon tout petit niveau ?

Une fois évacuée l’option de redevenir salarié (0% de mes proches à qui j’ai soumis cette possibilité ont trouvé que c’était une bonne idée), restait l’évidence : réinventer mon activité, mais en acceptant de ne pas le faire seul.

Et c’est là que la magie arrive. J’ai rencontré Noémie il y a longtemps, chez un client où j’intervenais. Ce n’est pas anodin, la personne qui nous a en quelque sorte mis en contact fait partie de ces gens extra-ordinaires que je n’aurais jamais rencontrée sans faire ce job. Puis, le hasard de ces liens que l’on tisse sans trop savoir grâce aux réseaux sociaux, quelques messages, appels, opportunités,...a fait son office. J’ai suivi avec de plus en plus d’intérêt son envol en tant que consultante indépendante. La création de “produits” singuliers et originaux, la signature de clients prestigieux, l’intérêt et la bienveillance autour d’elle. J’y retrouvais ce plaisir de voir une personne talentueuse et travailleuse réussir professionnellement tout en menant sa vie personnelle. Celles et ceux qui me connaissent savent toute l’admiration que j’ai pour ces femmes entrepreneuses.

Bref, vous connaissez la fin de l’histoire : nous avons travaillé ensemble sur plusieurs missions, puis avons accepté mutuellement de céder une part de notre indépendance pour créer quelque chose de plus grand que la somme de nos deux activités. Ce qui m'a plu est que nous avons tout de suite parlé du "pourquoi" et du "pour quoi faire ?". En quoi s'associer allait changer notre manière de travailler et nous permettre d'inventer de nouveaux produits. Croyez-moi, c'est le filtre le plus éclairant quand vous voulez vous associer.

Et nous voilà maintenant, "toujours au premier jour", à réinventer 15marches. Nous sommes désormais associés à 50/50 avec plein de beaux projets sur la feuille de route :

  • mieux accompagner nos clients dans la compréhension des changements à l'oeuvre et la conception de nouveaux business

  • intégrer le design fiction dans nos démarches d'éveil et d'accompagnement des équipes

  • soigner l'acceptabilité du changement, le sujet qui me semble le plus critique dans les années à venir

  • et vous proposer plein de nouveaux formats de contenus et d’échanges !

À très vite,

Stéphane SCHULTZ (le type à gauche sur la photo)

Vous voulez en savoir plus ?

💌 Découvrez la newsletter de Noémie sur les futurs possibles : Futur(s).

Ces deux newsletters continueront à cohabiter. Il faudra simplement trouver un nouveau nom pour celle que vous lisez. Tenez-vous prêts, on vous mettra bientôt à contribution !

🎙 Rejoignez-nous jeudi prochain 11h30 pour une présentation en direct : Je m’inscris

C’est vrai quoi, on ne se voit jamais, mais ça va changer #teasing.

👩🏻 Le profil de Noémie Aubron

👉🏻 Laissez un commentaire ci-dessous ou un 💙 d’encouragements !

😎 Découvrez nos activités et références ici : Le site de 15marches

🧐 Et aussi

Si la vie d'une micro-agence vous intéresse, des historiens ont retrouvé les deux dernières fois où nous avions partagé nos rêves et nos doutes :

Notre bilan à mi-parcours il y a 4 ans: le post mortem de 15marches, les 5 choses que je referai

Là où nous en étions il y a un an (juste avant la pandémie) : faisons le bilan calmement

🎙 Rejoignez-nous jeudi prochain 11h30 pour un échange en direct : Je m’inscris

📩 ou contactez-nous pour se rencontrer.

C’est fini pour cette semaine. Merci d'avoir accepté de partager ce moment avec nous. On se retrouve la semaine prochaine pour votre lettre habituelle !

💙 Stéphane