L'automobile au bord de l'électrocution

En quoi le passage à l'électrique porte en lui des changements beaucoup plus profonds Newsletter #122

Nous sommes une agence de conseil en innovation. Explorez nos missions et références ici : 15marches.

Bienvenue si vous découvrez cette lettre aujourd'hui. Abonnez-vous pour ne pas manquer les prochaines. Déjà 2 230 abonnés.

Vous pouvez aussi cliquer sur le 💙 pour aider d’autres personnes à la découvrir.

💌 Vous et moi

C’est carrément la course cette semaine, entre les missions et les “peut-être-COVID-à -la-maison” qui imposent de tout arrêter pour parer au plus pressé. J’imagine qu’on est tous dans la même galère, alors serrons-nous les coudes et continuons à apprendre et partager. Portez-vous bien dans tous les cas.

🎯 Cette semaine

Une fois n’est pas coutume, je vais vous parler d’un article écrit par un client de 15marches.

J’ai la chance de travailler avec Gabriel Plassat de l’ADEME depuis quasiment le début de mon activité de consultant. D’abord pour la création et le lancement de la Fabrique des Mobilités, puis sur diverses missions de formation, de mentorat et très récemment sur une étude des solutions MaaS en Europe (bientôt publiée, patience…). C’est peu dire que Gabriel réfléchit sur le futur de la mobilité. Il y a 8 ans déjà, son blog “Les Transports du Futur” était suivi par absolument tout le spectre des acteurs de la mobilité, des conseils d’administration aux jeunes startupers. C’est foisonnant, cela emprunte parfois au récit et même à la (science-) fiction, mais avec toujours le même cap : décrire la convergence entre nouvelles formes de conception, de distribution et de consommation de la mobilité. Le message reste constant : ne regardez pas les technologies pour elles-mêmes, regardez qui, comment et pourquoi elles sont mises en oeuvre. Son dernier article, Quand le Véhicule électrique sera une commodité, vous fera réviser vos classiques d’art de la guerre et de stratégie industrielle. “Le moteur thermique permet aux constructeurs de fermer le marché et proposer des véhicules à fortes marges sans répondre aux besoins réels de nombreux marchés”. Pour Gabriel Plassat, les véhicules vivent une double révolution : électrique et numérique. Et cette révolution va avoir un effet induit très puissant sur la manière même de concevoir des véhicules. En devenant “commodité” (le terme est très bien décrit), les modules de base des véhicules électriques permettront d’ouvrir le marché à un nombre beaucoup plus élevé d’acteurs, déclenchant à la fois cascades d’innovations et effondrement d’empires (industriels).

Vous reconnaîtrez ici beaucoup de thèmes - et d’axiomes - qui me tiennent à coeur.

J’avais décrit en détail comment le container, objet en apparence banal, avait révolutionné l’ensemble de la filière transport et logistique et permis l’essor du commerce mondial. Lire : Out of The Box. L’essor des micromobilités est également un exemple de ce processus : les millions de trottinettes qui ont envahit nos rues et nos trottoirs sont quasiment construites sur la même plateforme technologique. Lire : On voulait des voitures volantes, on a eu des trottinettes en libre-service

La proposition de Gabriel Plassat est que le véhicule, en devenant électrique, subira la même mutation. Le module “skateboard” - chassis, moteur et batteries - deviendra un standard, ce qui forcera toute la filière à s’adapter. Pensez au smartphone ou au PC (pas celui avec une pomme : l’autre). L’exemple précité du container montre cependant que la mise en place d’un standard sur un marché déjà mûr n’est pas un long fleuve tranquille. Mais il est évident que le passage à l’électrique, en privant les constructeurs traditionnels d’un de leurs avantages compétitifs séculaires, peut être le déclencheur. Et si l’on ajoute la digitalisation des organes de commandes et de l’infotainment

En attendant, si vous cherchez un exemple concret du module décrit dans l’article, regardez ce que propose Rivian, une startup dont les actionnaires ne sont autres que…Amazon et Ford. À voir : Rivian Technology

photo : Waldemar Brandt sur Unsplash

Rivian n’est pas la startup du coin : elle a déjà levé plus de 3 milliards de dollars et Amazon lui a commandé 100 000 véhicules électriques pour ses services de livraison. Cela n’est pas une garantie de réussite (coucou : WeWork) mais avouez que c’est un bon début?

Lire également sur le même sujet Electric Skateboards – A Faster Way to Bring EVs to Market

🧐 Et aussi

On l’avait vu venir comme un signal faible de pays comme la Russie où elle est très utilisée pour servir de preuve aux assurances en cas d’accident : la caméra embarquée s’y développe à grande vitesse dans les automobiles et les camions. Bavures policières oblige, c’est aux États-Unis qu’elle devrait connaître un fort engouement, les automobilistes tenant à filmer les interventions des forces de police pour prévenir tout débordement. Les lecteurs assidus de la newsletter ne seront pas étonnés de trouver Ring, une autre filiale…d’Amazon (tiens tiens), proposer une caméra déclenchable automatiquement au simple son de la voix de son maître. Une bonne manière d’introduire Alexa dans votre voiture, mais un mal de crâne prévisible pour les défenseurs des libertés publiques. Cette caméra filmera en permanence l’intérieur et l’extérieur de votre voiture. Nous avons déjà longuement évoqués les usages potentiellement dangereux d’images envoyées dans le cloud au sujet des autres caméras Ring fixées elles sur les portes d’entrée des maisons. Big Amazon is watching you, partout.

Ring’s Traffic Stop feature is about bringing more accountability to policing

On parle souvent de “transparence des algorithmes” lorsque l’on parle des règles de conduite suivies par les logiciels que nous utilisons au quotidien (les règles de choix, les contenus affichés, les promotions, les itinéraires proposés,…). On se souvient par exemple de l’épisode Parcoursup qui continue à faire couler beaucoup d’encre. La municipalité d’Amsterdam donne l’exemple en publiant le “registre” des algorithmes qu’elle utilise pour le contrôle du stationnement, la lutte contre la fraudes aux locations saisonnières et le signalement des problèmes. Helsinki a fait de même Soizic Pénicaud sur Twitter

🤩 On a aimé

Si vous cherchez des fonds sonores sympas pour vos podcasts ou voulez juste épater vos oreilles, la BBC est votre amie : 16 000 sons sont mis en ligne et utilisables pour usage personnel, éducation et recherche. Faites des bruits ! BBC Sound Effects

Sons toujours, mais de la nature. Écoutez ces sons de forêts du monde entier. Sound of the Forest - Soundmap. Projet développé dans le cadre de l’excellent Timber Festival, un évènement bien barré comme on les aime. Vivement que ça reprenne !!

Pour finir cette petite série sur les ressources ouvertes, la très précieuse collection de pictogrammes Noun Project s’ouvre désormais aux photos. À découvrir ici Noun Project

C’est fini pour cette semaine 🙏🏻👋🏻

Avant de partir, n'hésitez pas à partager cette lettre si vous l'appréciez, ou un laissez un petit 💙 pour la route. Merci !

À la semaine prochaine.

Stéphane