Comment la crise du COVID accélère la transformation du travail et du commerce

Le confinement rebat les cartes de la ville. Newsletter #119

Nous sommes une agence de conseil en innovation. Explorez nos missions et références ici : 15marches.

Bienvenue à bord ! Si vous découvrez cette lettre aujourd'hui, abonnez-vous pour ne pas manquer les prochaines. Tous les mardis dans votre boîte.

Vous pouvez aussi cliquer sur le 💙 pour aider d’autres personnes à la découvrir.

💌 Vous et moi

Vous êtes encore plus nombreux à lire cette lettre qu’avant l’été. Merci infiniment ! Cette semaine nous continuons à explorer les conséquences de la transformation numérique accélérée par le COVID, avec trois secteurs sous la loupe : la distribution, la restauration et le travail. Pas mal de choses insolites aussi dans la rubrique “on a aimé”.

🎯 Cette semaine

Rien ne se perd, tout se transforme. Amazon serait en discussion avec le propriétaire de 60 centres commerciaux américains en faillite pour les reconvertir en entrepôts dédiés au e-commerce. COVID oblige, le succès d’Amazon est tel aux États-Unis que le géant a besoin d’au moins 50% de surface supplémentaire pour ses entrepôts. L’objectif à terme serait de livrer non plus des endroits, mais des personnes là où elles se trouvent. Avec des délais plus courts et plus précis. Une livraison “dynamique” qui nécessitera une infrastructure extrêmement dense.

Alors que le commerce - notamment de l’habillement - évolue de plus en plus vers la commande en ligne, près d’un quart des centres commerciaux seraient à risque dans les 5 ans 😱. De quoi inciter fortement leurs propriétaires à s’entendre avec Amazon. Mr. Bezos goes to the mall (maybe)

Toujours aux États-Unis, la chaîne Best Buy prend le taureau par les cornes et reconvertit elle-même un quart de ses 1000 magasins en “hubs de services” : un mix entre espaces de vente sur place, “drive piéton” et base avancée pour des livraisons. La frontière entre magasin, lieu de stockage et de préparation de commandes est de plus en plus ténue. Bestbuy va transformer 250 magasins en Hub de services pour sa transition permanente vers les achats en ligne

Les restaurants ne sont pas épargnés par ces transformations. Le développement de la livraison conduit à “dégrouper” le restaurant de sa cuisine et de sa salle. Livraison de repas pour des particuliers depuis le restaurant, livraison de repas pour le restaurant depuis des cuisines excentrées, et livraison de particuliers depuis ces cuisines excentrées…Les possibilités sont infinies. Travis Kalanick, le co-fondateur d’Uber, en a fait son prochain terrain de jeu. Visite de sa nouvelle startup, Cloud Kitchen dont le nom parle de lui-même An Inside look at CloudKitchens

🧐 Et aussi

On s’en doutait : la période de confinement (qui dure toujours dans les grandes villes américaines) allait faire émerger de nombreux produits destinés à faciliter le travail à la maison. Comme les magasins et les restaurants, le travail est “dégroupé” : des startups tentent de proposer pour chaque “brique” qui le constitue une solution adaptée. Une belle analyse du marché des technologies et services permettant le travail à distance. Remote Work Market Map par Elaine Zelby.

Lesquelles utilisez-vous déjà ?

Quand travail rime avec passion, le numérique permet aussi de détacher activité et revenus. C’est la passion economy. Patreon offre depuis 2013 à des artistes, auteurs, blogueurs…de solliciter le soutien financier de leurs fans. La startup-pas-comme-les-autres vient de lever 90 millions de dollars. Fidèles à leur philosophie, ils expliquent clairement en quoi cela va profiter à leur communauté. Create on your terms with your community

🤩 On a aimé

Nous n’avions pas prévu de faire une rubrique nécrologique mais la disparition de l’anthropologue David Graeber mérite que l’on revienne sur son oeuvre, et surtout sur la résonance de ses écrits dans la société. Qui mieux que Jean-Laurent Cassely, l’auteur du brillant “La révolte des premiers de la classe” pouvait rendre hommage au père de l’expression bullshit jobs ? David Graeber, «esprit excentrique» et intellectuel storyteller

L’occasion de réécouter le très bon podcast Poires et Cahuètes qui soulignait l’écart entre les titulaires des fameux jobs à la con restés chez eux bien au chaud et les métiers les plus exposés pendant la pandémie. «Bullshit jobs» contre «Premiers de Corvée»: le travail dans le monde d'après


Cet artiste japonais créé des miniatures avec des objets du quotidien. J’aime beaucoup le “Mask Resort”. Tanaka Tatsuya

Nintendo propose un vrai kart miniature à piloter dans son salon avec son nouveau jeu Mario Kart. Les animaux de compagnie vont adorer. Nintendo sur Twitter

Et pour finir, notre séquence nostalgie de la semaine : si vous voulez savoir (ou vous rappeler) à quoi ressemblaient les profs de facs dans les années 90, ce site de couvertures d’ouvrages académiques est un voyage dans le temps. Accrochez-vous. PUF - Collection Premier Cycle

C’est fini pour cette semaine.

Des questions, des remarques, des idées ? Commentez ci-dessous ou répondez-nous par mail.

Avant de partir, n'hésitez pas à partager cette lettre si vous l'appréciez, cela nous aide beaucoup ! 

Share

Vous pouvez aussi cliquer sur le 💙 ci-dessous pour faciliter sa découverte. Merci !

À la semaine prochaine.

Stéphane