Y aller ou pas (sur Mars) ? 🌎 🚀

Newsletter #112

Nous sommes une agence de conseil en innovation. DĂ©couvrez nos missions et rĂ©fĂ©rences ici : 15marches.

Bienvenue Ă  bord. Si vous dĂ©couvrez cette lettre aujourd'hui, abonnez-vous ici pour ne pas manquer les prochaines. 

💌 Vous et moi

Faute avouĂ©e Ă  moitiĂ© pardonnĂ©e : cette semaine j’ai pris mon week-end de trois jours (une premiĂšre depuis deux mois) pour fĂȘter mon changement de dizaine 🎂

Votre lettre en sera d’autant plus allĂ©gĂ©e cette semaine, avec essentiellement un seul sujet. “Merci de votre comprĂ©hension” comme on dit dans les transports publics et promis : retour Ă  la normale semaine prochaine.

🎯 Cette semaine

Alors que le poids des ans pesait durement sur mes Ă©paules cette semaine, l’actualitĂ© m’a heureusement fait rajeunir de 4 ans. Le jour de mon anniversaire une fusĂ©e amĂ©ricaine a lancĂ© deux astronautes en orbite, destination la Station Spatiale Internationale. Comme dans Tintin, le premier Ă©tage une fois dĂ©tachĂ© a rĂ©ussi son atterrissage pour ĂȘtre rĂ©utilisĂ©. SpaceX Launched Two Astronauts—Changing Spaceflight Forever

Or il y a 4 ans, je terminais une sĂ©rie d’articles sur Elon Musk par un opus sur sa rĂ©alisation sans doute la plus spectaculaire : SpaceX. Lire ici : SpaceX : la nouvelle odyssĂ©e de l’espace

J’avais essayĂ© d’y rĂ©sumer la lecture d’une somme considĂ©rable d’écrits sur le Sud-Africain devenu Canadien devenu AmĂ©ricain tirĂ©e de l’exceptionnel The Elon Musk’s Post Stories de Wait but Why et de sa trĂšs bonne biographie par Ashlee Vance

Fin 2015, Musk courait dans deux grandes catĂ©gories : crĂ©er une voiture Ă©lectrique, abordable et sexy pour convertir le monde automobile Ă  l’électromobilitĂ©, et abaisser trĂšs fortement le coĂ»t des vols spatiaux pour envisager Ă  terme d’envoyer des hommes sur Mars. Au-delĂ  des objectifs, ce qui me fascinait avant tout Ă©tait la maniĂšre dont il s’y prenait : aussi dure soit-elle, la culture de dĂ©veloppement et de lancement d’innovations dans ces deux entreprises est la plus extraordinaire que j’ai pu observer.

Si vous voulez en savoir plus sur les mĂ©thodes de management de l’innovation et d’ingĂ©nierie dĂ©veloppĂ©es chez SpaceX : lire 7 Value Engineering Lessons from SpaceX

Cette culture prend place dans deux des environnements les plus hostiles Ă  ce type d’innovations : l’automobile et le spatial. Les entreprises de Musk allaient-elle rĂ©ussir Ă  casser le “plafond de bĂ©ton” des monopoles des constructeurs de moteurs thermiques et des consortiums militaro-industriels en place depuis les annĂ©es 60 ? Allaient-elles rĂ©ussir Ă  sĂ©duire les gouvernements, consommateurs et citoyens ?

J’avais tentĂ© Ă  l’époque de rĂ©sumer ma frustration et mes espoirs dans cet article introductif Ă  la sĂ©rie : En attendant Elon : pourquoi le monde a arrĂȘtĂ© d’innover il y a 50 ans.

4 ans plus tard le réchauffement climatique, qui est la seule et unique raison pour laquelle Musk a lancé ces deux aventures il y a plus de 20 ans, est devenu enfin un sujet de préoccupation mondiale. Mais le monde se divise dorénavant en 2 camps également opposés aux projets de Musk :

  • ceux qui pensent que la solution n’est pas dans de meilleures voitures mais dans moins de voitures (et moins de croissance, et moins de consommation, et moins de technologie,
); pour eux Musk n’est qu’un business man technophile qui dĂ©tourne les citoyens Ă©garĂ©s du droit chemin

  • ceux qui pensent que l’on peut encore sauver la Terre et que le seul fait d’envisager un jour de la quitter (pour s’installer sur Mars, j’espĂšre que vous suivez) est un aveu d’échec intolĂ©rable.

Les seuls soutiens Ă  SpaceX semblent ĂȘtre les fans de technologies et de spatial
bien loin des espoirs du Sud-Africain.

Bref, ce que Musk n’avait pas prĂ©vu est que ses vĂ©ritables ennemis ne seraient pas les gouvernements et les grands conglomĂ©rats gardiens du statu quo, mais les Terriens eux-mĂȘmes. EmpĂȘtrĂ©s dans leur “ni-ni” (ni sauver la Terre, ni sauver les Humains), ils ne vont ni sauver la planĂšte, ni permettre de s’en Ă©chapper lorsqu’elle sera inhabitable.

Je reste convaincu que, si les entreprises d’Elon Musk Ă©chouent Ă  crĂ©er un mouvement mondial favorable, il n’y a aucune initiative publique ou privĂ©e ayant assez de talent et de tenacitĂ© pour le faire. Analyser, protester et dĂ©battre est une chose. CrĂ©er, produire et lancer en est une autre. J’espĂšre me tromper !

🧐 Et aussi

Si comme moi vous avez ratĂ© l’amarrage de la capsule Dragon Ă  l’ISS (moi j’étais Ă  la plage). Comment revoir l’amarrage.

Si vous voulez tenter de voir l’ISS et la capsule Dragon à l’oeil nu, c’est possible ! Surtout avec le beau temps actuel. ISS (Station Spatiale Internationale) - Passages visibles N’oubliez pas de renseigner votre localisation.

On vous aide mĂȘme avec un guide pour apprendre Ă  reconnaĂźtre les engins et satellites depuis la terre. Spacecraft and Space Station close up

L’histoire de la Station Spatiale Internationale : History and timeline of the ISS

đŸ€© On a aimĂ©

Un jeu en ligne qui reproduit les conditions d’arrimage de la capsule Dragon Ă  la station ISS. Si vous avez toujours rĂȘvĂ© de devenir astronaute, ou si vous voulez juste jouer avec vos nerfs, relevez le dĂ©fi. La mise en ligne de ce jeu par SpaceX entre complĂštement dans la stratĂ©gie de “rendre l’espace sexy” dĂ©crite plus haut.

SpaceX ISS docking simulator

C’est fini pour cette semaine. Bonne reprise à celles et ceux qui retrouvent leur bureau (c’est moi cas !). À la semaine prochaine

Vous ĂȘtes dĂ©sormais 2080 Ă  nous suivre. N'hĂ©sitez pas Ă  partager cette lettre si vous l'apprĂ©ciez ! J'invite un collĂšgue Ă  dĂ©couvrir cette lettre parce qu’elle est trop chouette đŸ’ŒđŸ™đŸ»

Vous pouvez aussi cliquer sur le 💙 ci-dessous pour aider les gens Ă  dĂ©couvrir notre lettre. Il paraĂźt que ça marche.

Stéphane